le blog culinotaire de Véronique Olivier

Derniers articles

  • Carppaccio d’ananas rôti au beurre yuzu

    2 mars 2012, par veronique

    A lire dans le Bretons en cuisine un article sur le beurre Bordier, talentueusement écrit par Jean-Luc Péchinot, insupportable Casanova au coeur d’enfant et à la plume lyrique. Outre que le bonhomme écrit passionnément bien, il aborde les Bordier côté saga. Et ça donne vraiment envie de goûter l’excellence. Je me suis fais livrer des échantillons de beurre car les recettes duBretons en cuisine, sont issues du plaisir de mes papilles. Travailler un tel produit c’est du bonheur à partager de la cuisine à (...)

  • Millas, stabat mater et Christopher

    12 février 2012, par veronique

    Je fais des incursions dans les cuisines de l’ouest, de Normandie au Pays Basque. La côte est longue et les découvertes passionnantes. Au détour d’un fourneau à Cabanac (c’est l’aquitaine encore ?- merci Anne), suis tombée nez à nez avec le millas. il y a autant de recettes que de cuisinières et encore, parfois elles ne sont pas d’accord avec elles-mêmes et me sortent 3 recettes "qui marchent" et qui sont toutes la seule façon de faire... suel point commun : la farine de maïs et le rhum. Après analyse (...)

  • breadpudding au gingembre confit

    8 janvier 2012, par veronique

    Je crois que c’est la recette du gloubiboulga version moi. C’est drôlement bon tiède avec de la confiture d’ananas rôti et rhum blanc. C’est drôlement beau quand ça fait des bosses aux joues de mon petit bonhomme en lui allumant des phares de la marine dans les yeux. le gingembre confit apporte juste ce qu’il faut de peps et de piquant pour ne pas en faire un pudding bourratif. En photo c’est moyen laid car il s’agit quand même d’un gloubiboulga. heureusement la vaisselle girly de Pip studio rehausse (...)

  • Vin chaud, doux et fort comme de la peau d’homme

    18 décembre 2011, par veronique

    j’ai travaillé tout le jour sous une neige ininterrompue. Jolis flocons, jolies glissades vzzzzzzzzzzit sur le derrière (aïheuuuuuuu !). dernière photo de la journée pour un vin chaud. j’ai fermé les yeux et je me suis souvenue : 1 litre de bon vin rouge car piquette froide fera toujours piquette chaude, une clémentine coupée en rondelles avec son écorce, 1 cuillerée à soupe de miel et une floppée d’épices sûrement pas en poudre. Le vin chaud réclame de l’entier, de l’authentique, du brut : cardamome, (...)

  • Ode à la tête veau canaille

    12 août 2011, par veronique

    Le plat pour dix par excellence. que je n’ai plus fait depuis 10 ans ! Et puis chez mon boucher préféré, je tombe sur de LA tête de veau roulée, portionnée, toute minuscule pour mon appétit de fille. 500 g à peine. Elle était pour moi ! j’ai plongé dans "le meilleur et le plus simple de la France " de Robuchon. Explication trop compliquées. je vous fais ma version résumée : tete de veau dans l’eau (immergée une nuit) tête de veau pochée (10 minutes) tête de veau dans 5 l de bouillon aromatique (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0